Compte tenu des contraintes sanitaires, les consultations gratuites au tribunal judiciaire de CRETEIL ne sont plus assurées en présentiel.
Toutefois un avocat répondra par téléphone à vos questions chaque mardi de 14 heures à 16 heures et de 17 heures à 19 heures.
Il vous suffira de composer le numéro vert 0 800 000 594 (appel gratuit)

previous arrow
next arrow
Slider
Une question ? Besoin d'un conseil ?
  • Accueil

AFGHANISTAN : Communiqué

AFGHANISTANAprès l’effondrement des forces gouvernementales et la prise de contrôle du pays par les talibans, la population afghane est en grand danger.

Face au risque de persécution de tous ordres qu’elle encourt, le barreau du Val-de-Marne lui exprime sa solidarité et appelle les autorités nationales et internationales et tous ceux qui sont indéfectiblement attachés aux droits humains à mettre en œuvre tous les moyens propres à assurer sa protection et sa survie. 


Paroles d'avocats Val-de-Marnais

DAUMIER BNF 300x373Les avocats sont bavards, on le dit. Mais, n’en déplaise aux fâcheux, ils s’expriment rarement pour ne rien dire et leurs propos méritent l’attention de tous. Ne portent-ils pas la voix de ceux qui n’en ont pas ou qui n’en ont plus ?

A l’heure où l’on s’attache à les museler, le barreau du Val-de-Marne a résolu de leur laisser la parole, une parole débridée, une parole libre,  une parole parfois « bousculante » mais toujours pertinente. Cette page est à eux !

Elle s’ouvre aujourd’hui sur le « billet » de notre confrère Anissa RIGHI, ancien secrétaire de la conférence du jeune barreau et membre du conseil de l’Ordre. Son propos ? Nous éclairer sur les conséquences possibles d’un arrêt récemment rendu par la chambre pénale de la Cour de cassation : sanctionner le vol d’une effigie présidentielle attenterait-il au droit fondamental qu’est la liberté d’expression ?

A tous, bonne lecture !

(Lire l’article)

@photo : BNF


A la rencontre d'un barreau frère !

PHOTO 2021 10 22 05 59 20 300x137Heureuse initiative que celle des bâtonniers Amine GHENIM et Olivier TOURNILLON tendant à organiser un conseil de l’Ordre commun au barreau de la Seine-Saint-Denis et à celui du Val-de-Marne !

C’est ainsi que le 21 octobre dernier, balbyniens et val-de-marnais se sont retrouvés pour partager leur expérience et échanger leurs pratiques s’agissant notamment de l’aide judiciaire garantie, de l’entrée en vigueur du code de la justice pénale des mineurs ou encore de la dématérialisation de la procédure pénale.
Mais ils ont aussi, avec une belle unanimité, manifesté leur révolte face aux multiples atteintes aux droits et à la Justice et exprimé leur combativité par le vote de trois motions que le visiteur trouvera ci-dessous.

Belle rencontre que cette rencontre avec un barreau frère, à renouveler tant il est vrai que « l’expérience des uns est le trésor de tous » (*).

(*) Gérard de NERVAL

Cliquez-ici pour télécharger la Motion sur le secret professionnel des avocats (PDF)
Cliquez-ici pour télécharger la Motion sur les Etats Généraux de la Justice (PDF)
Cliquez-ici pour télécharger la Motion sur la Cour nationale du droit d'asile (PDF)

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 


Adieu, Madame le Procureur...

Laure BECCUAUOn finira par croire que c’est le lot de CRETEIL de voir successivement partir ses chefs de juridiction les plus brillants !
Voilà en effet qu’après le Président Stéphane NOEL, c’est au tour du Procureur Laure BECCUAU de quitter la juridiction pour rejoindre la première de France, celle de PARIS !

Que dire de Laure BECCUAU que d’autres n’auraient pas dit ? Que cette grande magistrate qui a voué sa vie professionnelle au parquet ajoute à « la compétence » (c’est bien) « la bienveillance » (c’est mieux), on l’a lu. Que son ouverture d’esprit la conduit non à l’immédiateté d’une réponse à vue courte mais à un examen panoramique des conséquences de cette réponse, on l’a entendu. Que sa politique pénale est toujours empreinte d’humanité, certains s’en plaignent. Qu’à ses mérites vient s’ajouter un humour terriblement réjouissant, ceux d’entre nous qui ont eu la chance de l’approcher s’en souviennent.

La voilà donc qui nous quitte et c’est un regret pour les avocats cristoliens amoureux de la Justice. Allons, chassons toute aigreur et souhaitons à Madame le Procureur Laure BECCUAU un plein succès à la tête du parquet de PARIS.

Adieu, Madame le Procureur !


Les Journées des Barreaux de l'EFB : demandez le programme !

JOURNEES DES BARREAUX 2021 On vous l’avait annoncé : le deuxième édition des « journées des barreaux des barreaux » organisée par l’EFB en partenariat avec les barreaux du ressort de la Cour d’appel de PARIS se déroulera les mercredi 29 septembre et jeudi 30 septembre prochains de 10 heures à 18 heures. Au total ce ne sont plus 12 heures mais 48 heures de formation dispensées par plus de 46 professionnels , tous experts en leur domaine, qui nous sont proposées. De quoi actualiser nos connaissances, renforcer notre compétence voire nous ouvrir à d’autres domaines du droit.

En bref, une occasion à ne pas manquer !

Programme complet et inscription (un clic et …hop !) 


Un préalable à la médiation familiale : les Ateliers de la coparentalité

BVDM ATELIERS DE COPARENTALITEEst-il besoin de le dire, le domaine de prédilection de ce mode alternatif de règlement des différents qu’est la médiation est indiscutablement la matière familiale.

Née aux Etats-Unis dans les années 70, ce ne sera pourtant qu’au début des années 2000 que la médiation familiale intégrera notre arsenal juridique; la loi du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale et celle du 26 mai 2004 réformant la procédure de divorce qui donneront naissance aux articles 373-2-10 et 255 du code civil permettront au juge de faciliter le recours à la médiation, soit en la proposant aux parties et en cas d’accord en désignant un médiateur pour y procéder, soit en leur enjoignant d’en rencontrer un aux fins d’information.

Les deux décennies qui se sont écoulées conduisent toutefois à constater que, si l’offre de médiation est riche, elle est essentiellement constituée d’informations « descendantes » de la part de professionnels de la médiation vers les familles, sans véritable accompagnement à la parentalité. Faute de percevoir et de comprendre cette notion évidemment essentielle, les intéressés ne sont pas aptes à appréhender le conflit parental et ses conséquences.

C’est ce constat qui a conduit l’association ESPACE DROIT FAMILLE à mettre en place, avec le soutien des juges aux affaires familiales du tribunal judiciaire de CRETEIL et du barreau du VAL-DE-MARNE, les « ATELIERS DE LA COPARENTALITE », propres à permettre aux parents de se confronter à la coparentalité et d’en comprendre le sens et l’utilité dans l’intérêt de l’enfant.

Lieux neutres de parole, d’écoute et d’entraide, ces ateliers ont vocation à constituer de véritables « sas de décompression » ouvrant sur la mise en place de médiations réussies.

Une initiative à suivre donc… !

(Pour en savoir davantage, lire l’article à quatre mains de Madame Delphine THOUILLON, juge aux affaires familiales au tribunal judiciaire de CRETEIL et de Maître Claire ROZELLE, avocat au barreau du Val-de-Marne) : cliquez-ici pour télécharger l'article (PDF)


Copyright © 2017 Ordre des Avocats du Barreau du Val-de-Marne - Tous droits réservés | Mentions Légales | Designed by Agence LEXposia.