Slider
Une question ? Besoin d'un conseil ?
  • Accueil

Info COVID 19

COVID 19Compte tenu de l’entrée en vigueur, depuis le 16 janvier dernier, d'un couvre-feu à partir de 18 heures et à l’effet de préserver les membres du personnel, les services de l’ordre des avocats seront fermés au public à partir de 17 heures.

Continuez à prendre soin de vous !


Rentrée solennelle de l'EFB : entre sourires et larmes

EFB Discours de rentree 2021Etrange rentrée que cette rentrée du 7 janvier dernier !
. étrange puisque, crise sanitaire oblige, c’est à distance que la 1ère chambre de la Cour d’appel de PARIS accueillait une promotion de près de 2 000 élèves-avocats pour recueillir leur premier serment :
. étrange aussi parce qu’elle aura conduit les invités, eux aussi à distance, à balancer entre joie et tristesse, entre sourires et larmes.

Joie d’abord en découvrant la marraine de cette imposante promotion, et quelle marraine ! C’est en effet à Madame le Bâtonnier Christiane FERAL-SCHUHL que revient l’honneur de d’assister, d’aider, de porter et de supporter ces 1 915 « apprentis avocats » pendant les 18 prochains mois. On conviendra qu’ils sont chanceux…!

Joie, mais tristesse en apprenant le départ, après trois années du directeur de l’école, Monsieur Pierre BERLIOZ, et l’arrivée pour lui succéder d’un magistrat, ancien 1er Président de Cour, de quoi, nous dit-on, réconcilier avocats et magistrats… tout cela n’est pas bien sérieux.

Le barreau de PARIS est décidément incorrigible qui, par basse politique ou pire par ignorance de ce que doit être une école d’avocats, s’ingénie à « déconstruire l’édifice de la formation » érigé au fil du temps par la commission institutionnelle de la formation professionnelle du CNB.

N’en déplaise à certains, Pierre BERLIOZ aura grandement œuvré pour que l’EFB retrouve son identité, mieux : « son statut », celui non de la « grande école de PARIS » mais d’une « école d’apprentissage professionnel des barreaux du ressort de la Cour ». il aura su l’amener à collaborer avec la commission formation du CNB, à se placer en position non plus d’exécutante du barreau de PARIS mais de partenaire, à considérer enfin les barreaux du ressort trop longtemps ignorés…

Mais il se sera surtout efforcé de déciller les yeux des avocats et de ceux qui aspirent à le devenir ! Il l’a fait encore ce 7 janvier en invitant les membres de cette nouvelle promotion à être des avocats « fiers mais sans arrogance, ouverts à la société et au monde, curieux, entreprenants et toujours en quête d’intelligence collective ». Il en va de leur avenir, il en va de la survie de la Profession.

Puissent ces jeunes gens l’avoir entendu. Puissions-nous, confrères et amis, savoir l’écouter…

(Lire le discours)


Meilleurs voeux pour l'année 2021

BVDM VOEUX 2021 788

Monsieur le Bâtonnier Olivier Tournillon
et les Membres du Conseil de l'Ordre
vous présentent leurs meilleurs voeux pour l'année 2021


2021 : WE SHALL OVERCOME !

lidya nada 0aKQa9gr4s unsplash 300x300« Annus horribilis » que cette année 2020 !
Pandémie, crise économique, explosion du chômage, péril climatique…, elle n’aura épargné personne, et pas davantage les avocats qui ont eu leur lot de peine, de souffrance, de deuil aussi.

Mais ils ont tenu, ils tiennent encore, ils tiendront demain !
C’est qu’il est en chacun d’eux une « espérance », une espérance qui ne veut pas, qui ne peut pas être déçue, qui les conduit à voir plus loin, à croire à l’incertain et à tabler sur l’avenir !

Une année nouvelle va s’ouvrir et gageons qu’avec elle, les âmes et les cœurs retrouveront l’esprit de conquête, le goût des autres et l’appétit de la vie.

Confrères et amis, du Val-de-Marne ou d’ailleurs, en 2021, « we shall overcome » !


Henri LECLERC, un au revoir, pas un adieu...

Henri LECLERC Barreau CRETEILSamedi 21 novembre 2020, salle des assises de Nanterre, le vieux lion, la démarche incertaine et le corps fourbu, regagne son banc et dépose sa robe.
Cette fois-ci, il n’aura pas triomphé mais il aura saisi l’auditoire, il aura instillé le doute…

Ce vieux lion, c’est Henri LECLERC, citoyen militant, avocat engagé, animé d’une ardeur intacte malgré les ans.
Le rideau vient de tomber sur soixante années, oui soixante, d’une Défense infatigable et exigeante.
« Défendre, disait-il, c’est réintégrer dans la communauté des hommes celui ou celle qui doit être jugé voire puni (…) c’est rechercher la fraternité et les mots sont là pour rendre à l’accusé son humanité ». Et c’est précisément ce qu’il n’a cessé de faire : le docteur DIALLO, Jean CHOURAQUI, Florence REY, Véronique COURJAULT et les autres… tous, par la grâce de sa parole, sont redevenus nos frères humains

Un homme de cœur, un maître en humanité vient de poser la robe mais il demeure un phare pour tous les avocats. Il s’en va mais il ne nous quitte pas.

Cher Henri LECLERC, le Barreau vous aime, il vous espère alors…

… au revoir, pas adieu !


24 novembre 2020 : Aux Urnes, Avocats !

element5 digital T9CXBZLUvic unsplash 300x200

Dans quelques jours, les avocats du Barreau du Val-de-Marne auront à renouveler leur Conseil de l’Ordre mais ils auront aussi, avec d’autres, à opter pour un nouveau Conseil National des Barreaux.

Il s’agit là de deux scrutins d’importance qu’on ne saurait ignorer et qu’il serait coupable de négliger.

Les membres du Conseil de l’Ordre, c’est la voix de leur confrères qu’ils portent au quotidien avec au cœur la volonté de défendre leur exercice professionnel et de maintenir aux côtés du Bâtonnier la cohésion d’une collectivité aujourd’hui en souffrance.

Les membres du Conseil National des Barreaux, c’est la communauté de tous les avocats de Métropole et d’Outre-mer qu’ils représentent face à des Pouvoirs Publics qui ne sont pas avares d’humiliations. 

Ils sont généreux, engagés et courageux, ceux qui brigueront nos suffrages le 24 novembre prochain. Alors… « aux urnes, avocats » !


Copyright © 2017 Ordre des Avocats du Barreau du Val-de-Marne - Tous droits réservés | Mentions Légales | Designed by Agence LEXposia.