mardi, 30/08/16

Dernière modification04:30:36 PM

Les confrères du barreau autour de la lauréate du concours de plaidoiries pour les droits de l'homme - Caen 2016
Utilisez l'interface dédiée pour diffuser vos annonces
Annuaire de 500 avocats
Les charges de copropriété
Rôles de l'avocat dans l'entreprise

Consultations gratuites

Au mois d’Août les consultations gratuites auront lieu uniquement les mardis à 17h sans rendez-vous au palais de Justice de Créteil (se présenter à l’Ordre des Avocats au rez-de-chaussée) afin de retirer un ticket.

Elles reprendront les Mardis à 17h et les Samedis à 9h à partir du 5 Septembre 2016.

6e édition des Rencontres du TGI de Créteil : Santé mentale et Justice

La 6e édition des Rencontres du Tribunal de Grande Instance de Créteil

vendredi 14 octobre 2016, de 9h à 16h30 au Palais de Justice de Créteil

sur le thème
Santé mentale et Justice

Lire la suite en CLIQUANT ICI>>

Interview de Annie Koskas et Nassera Meziane

Annie Koskas Nassera Meziane Barreau Val de Marne Pour la première fois, le Barreau du Val de Marne a élu à sa tête un binôme et de surcroît entièrement féminin, Annie KOSKAS et Nassera MEZIANE respectivement Bâtonnier et Vice-Bâtonnier sur les années 2016 et 2017, qui répondent aujourd’hui à nos questions.

Pourriez-vous nous présenter votre Barreau, ses spécificités, ses atouts ?
Le Barreau du Val de Marne est l’un des premiers barreaux français, composé de 556 avocats qui ont fait le choix de s’installer dans les 47 communes de notre département, pour être au plus près de leurs clients, personnes physiques, entreprises, collectivités et y exercer dans des structures à taille humaine.
Nous avons la chance de pouvoir compter sur des avocats ayant des compétences pour assister, conseiller, défendre dans tous les domaines du Droit mais également pour dispenser des formations à leurs confrères au sein du Barreau, ou encore dans les écoles de formation de nos jeunes et à la Faculté de Droit PARIS XII.
Très soucieux de l’avenir de notre profession, nombre de nos confrères participent régulièrement à nos réunions et débats sur les questions essentielles qui nous sont posées. Volontaires et impliqués dans la défense des plus démunis, beaucoup d’entre nous sont désignés à l’aide juridictionnelle, assurent des consultations gratuites, les permanences pénales, commissions d’office et la défense en matière d’hospitalisation d’office. A mi-chemin entre un barreau de province et le barreau de Paris, nous pouvons nous permettre d’exercer notre mission d’auxiliaire de justice dans un cadre à taille humaine en privilégiant des relations individualisées, solidaires et professionnellement efficace.

Lire la suite en CLIQUANT ICI>>