La rentrée solennelle de l'EFB - 2016

EFB rentree solennelle 2016Rentrée solennelle de l'EFB tournée vers l'Europe

C'est au Carrousel du Louvre que s'est tenue, le 5 janvier dernier, la rentrée solennelle des 1991 nouveaux élèves avocats de l'EFB.

Placée sous le co-parrainage de deux figures emblèmatiques : Ana Palacio, membre du Conseil d’état espagnol, ancienne ministre des Affaires étrangères d’Espagne et ancienne avocate, et Guido Raimondi, président de la Cour européenne des droits de l’homme, cette rentrée était résolument tournée vers l'Europe.

EFB rentree solennelle 2016 photos officielle 

 C'est avec une belle interprétation de l'hymne européen, assurée par Les Maîtres Chanteurs, une association du barreau de Paris, que s'est ouverte la cérémonie.

En 2016, commes les années précédentes, l'EFB (Ecole de formation professionnelle des barreaux de la Cour d'appel de Paris), qui est le plus important des 11 Centres régionaux de la formation professionnelle des avocats (CRFPA), formera ainsi près de la moitié des futurs avocats de France.

Représentée par Chantal Arens et Catherine Champrenault, respectivement Première Présidente et Procureure Générale, la Cour d'appel de Paris s'est déplacée pour recueillir les serments des élèves prêts à faire leurs premiers pas dans une grande famille, comme l'a souligné Clémence Amara Bettati, présidente de l’Association des élèves avocats.

Cette Audience Solennelle de Rentrée a aussi été l'occasion pour Frédéric Sicard de prononcer son premier discours de Bâtonnier en exercice. Il a félicité ses futurs confrères d'avoir choisi la voie du Barreau pour oeuvrer pour la paix et la justice. Insistant sur la nécessaire ouverture du Barreau de Paris sur le monde, il a exhorté les élèves à prospérer sur les voies de l'intégration au sein de l'Union Européenne comme sur celle de l'internationalisation et à adhérer aux valeurs essentielles qui fondent l'éthique de la profession d'Avocat.

Quant aux parrains, ils ont insisté auprès de leurs filleuls sur le rôle crucial joué par les Avocats dans le respect des Droits de l’Homme et des Libertés.

Les Chefs de Cour ont, quant à elles, placé leur discours sur les vertus cardinales de l’Avocat dans la procédure d’appel au service de l’œuvre de Justice.

Le Président délégué de l’EFB, Jean Néret, a rappelé que la profession d’Avocat est la seule dont les membres ont pour vocation de se combattre entre eux. Il est donc indispensable de respecter scrupuleusement les règles déontologiques et de procédure sachant que : Vous ferez tout pour l’emporter sur l’autre.

La Présidente de l’Association des Elèves-Avocats (AEA), Clémence Amara-Bettati, a convaincu les élèves à s’engager aux côtés de leurs clients pour que la Justice soit force.

Enfin, le Directeur de l’EFB, Jean-Louis Scaringella, insistant sur le fait que l’on n’enseignait pas le Droit à l’école mais que l’on apprenait à s’en servir, a conclu sa brillante allocution en citant Montaigne : Les belles âmes ce sont les âmes universelles, ouvertes et prêtes à tout, sinon instruites, au moins instruisables et a formulé le voeu fervent que les élèves de la promotion 2016/2017 soient ouverts et prêts à tout.

Texte extrait de l'article de Jean-René Tancrède - Journal Spécial des Sociétés (Lien)


Copyright © 2017 Ordre des Avocats du Barreau du Val-de-Marne - Tous droits réservés | Mentions Légales | Designed by Agence LEXposia.